L’épreuve professionnelle de synthèse


L’épreuve la plus importante basée sur l’entreprise d’accueil.

L’épreuve professionnelle de synthèse

L’épreuve se décompose en trois parties :

  1. un mémoire de 30 à 50 pages
  2. une soutenance orale de ce mémoire d’une durée de 25 minutes
  3. une interrogation portant sur le mémoire d’une durée de 25 minutes

Exigences

Les exigences sont exprimées en relation avec le référentiel du diplôme. (Annexe II de l’arrêté du 17 juillet 1986 reprise en 1997)

Le mémoire

Les mémoires doivent être déposés en 3 exemplaires plus celui destiné à la société d’accueil.

Forme

  1. Le mémoire doit être obligatoirement précédé d’un résumé en 200 mots environ et de deux mots clés décrivant le document et permettant de le classer dans un fichier documentaire informatisé.
  2. Dactylographié.
  3. Il doit être paginé et accompagné d’une table des matières,
  4. Il doit être précédé d’une introduction (remerciements, présentation de la société).
  5. Il doit comporter des sections et des paragraphes logiquement articulés.
  6. Les différentes parties et sous-parties doivent apparaître clairement à la lecture.
  7. L’homogénéité du document doit être la meilleure possible.
  8. Il doit utiliser une langue claire, compréhensible par un non technicien sans pour autant passer sous silence les points précis et concrets autour desquels le stage a été organisé.
  9. Il doit être illustré de schémas faciles à lire et correctement insérés dans le fil du discours.
  10. Il peut présenter des annexes techniques pour éviter d’encombrer la présentation de détails techniques.

Les étudiants et apprentis sont aidés dans cette tâche par les professeurs, ils peuvent également leurs demander conseils et améliorations.

Fond

Le rapport ne doit pas se borner à la simple description de la tâche qui a été confiée à l’étudiant mais présenter son projet dans le cadre d’un process plus ample, lui-même mis en œuvre à l’intérieur d’une entreprise, pour satisfaire un marché.

Il n’est pas question de demander aux étudiants des connaissances précises dans des domaines qui ne sont pas les leurs mais il faut qu’ils montrent de l’intérêt pour le secteur dans lequel ils ont travaillé et pour l’entreprise qui les a accueillis.

Le résumé doit prendre en compte la totalité du rapport et pas seulement le projet confié à l’étudiant. Les mots clés ont une fonction telle que leur précision est capitale pour retrouver le document dans une recherche ultérieure.

La soutenance

Le jury vérifie :

  1. l’adéquation entre les connaissances du candidat et le travail écrit (retour sur le rapport, contrôle de la maîtrise du vocabulaire)
  2. l’aspect logique du propos tant à l’écrit qu’à l’oral
  3. l’aspect personnel de son travail
  4. l’aisance du candidat à s’exprimer à l’oral dans une langue courante
  5. le profit tiré du passage dans une entreprise industrielle
  6. la capacité d’analyser et de comparer les problèmes de même nature et d’opérer les transferts de connaissances nécessaires à cette comparaison.
    GIF - 26.1 ko
    le futuroscope vu du lycé

L’épreuve professionnelle de synthèse est l’épreuve la plus importante de la formation BTS CIRA, elle permet de savoir si le candidat est préparé au monde professionnel.
Pour aider au mieux étudiants et apprentis, des soutenances à blanc sont effectuées.