La période en entreprise pour la voie scolaire


Dans quelle entreprise et sous quelles conditions effectuer le stage ou la période en entreprise ?

La période en entreprise

La période de formation en entreprise est déterminante pour l’étudiant ou l’apprenti.
Il est évalué à l’issue de la deuxième année par un professionnel, associé à l’équipe enseignante.

Modalités pour la voie scolaire

- L’étudiant cherche et trouve l’entreprise qui va l’accueillir en stage.
- L’équipe enseignante vérifie l’adéquation du stage avec les objectifs de la formation.
- Durée 12 semaines.
- Date des stages : de fin mai de la première année à fin septembre de la première année - juste au début de la deuxième année (6 semaines de congés incluses).
- Le stage en entreprise est intégré à mi-parcours de la formation.
- Ce stage est conventionné et non rémunéré mais peut-être indemnisé au bon vouloir de l’entreprise.
- Ce stage est obligatoire et donne lieu à une soutenance au mois de juin de la deuxième année. Cette soutenance fait partie de l’examen et constitue l’Épreuve Professionnelle de Synthèse.
Barrage hydroélectrique

Modalités pour l’apprentissage

- L’étudiant cherche et trouve l’entreprise qui va l’accueillir en apprentissage.
- L’équipe enseignante vérifie l’adéquation de l’entreprise d’accueil avec les objectifs de la formation.
- La moitié du temps de la formation sera effectué par l’apprenti en entreprise, suivant un calendrier qui alternera la présence en entreprise et la présence au lycée.

Nota : si l’apprenti n’a pas trouvé une entreprise pour l’accueillir fin décembre, il est automatiquement admis dans la formation par la voie scolaire.

Suivant une nouvelle loi datant de fin 2011 un statut particulier peut lui permettre de trouver et signer un contrat en cours d’année. Se renseigner auprès du lycée (chef de travaux)

Objectifs du stage ou des périodes en entreprise

Ce temps passé en milieu industriel doit permettre à l’étudiant ou l’apprenti d’appréhender une réalité industrielle et d’être confronté à son prochain métier par :

- L’intégration dans une équipe
- L’observation d’une ou plusieurs installations industrielles automatiques :

  • Etude de l’appareillage. Prise de conscience des conditions de montages nécessaires
  • Compréhension du système de contrôle commande.

- La réalisation d’une étude demandée par le service d’accueil
- Le stagiaire est amené à travailler sur un ou plusieurs sujets - Par exemple :

  • Campagne de mesure en vue d’une optimisation des paramètres de réglage
  • Choix et dimensionnement d’appareillage (vannes, capteurs, indicateurs, régulateurs...)
  • Installation d’un analyseur en ligne
  • Réglage d’une boucle de régulation
  • Modification d’un système de contrôle commande par automate programmable pour prise en compte de paramètres analogiques (intégration d’une carte PID).

Ce que nous attendons du stagiaire ou de l’apprenti

- Le stagiaire ou l’apprenti doit être capable d’analyser, de comprendre et d’expliquer tout ou partie d’une installation industrielle, de préciser le rôle du système de contrôle commande de cette installation.
- Il doit satisfaire à la demande de l’entreprise quant au sujet d’étude.
- Il doit s’intégrer parfaitement à l’entreprise qui l’accueille.
- L’étude confiée fait l’objet d’un mémoire de 50 pages dans lequel l’étudiant ou l’apprenti explique le fonctionnement de l’installation et du système de contrôle commande, présente la synthèse de ses observations personnelles ainsi que son travail.