Projet Comenius « Generations in Europe between the past and the future » : la mobilité en Allemagne (1)

dimanche 2 novembre 2014
par  Karine Chollet

Sept élèves de première encadrés par deux professeurs ont poursuivi le projet Comenius « Generations in Europe between the past and the future » en Bavière du lundi 22 au vendredi 26 septembre 2014. Retour sur cette troisième mobilité centrée sur les notions de patrimoine et de « Heimat ».

  • Lundi 22 septembre : le voyage

Arrivée à la Kapuzinerhof à Laufen, un ancien monastère de l’ordre religieux des Capucins reconverti en complexe hôtelier, bel exemple de restauration patrimoniale, après plus de 12 heures de trajet. Ce lieu a également été un espace de rencontre et de travail pour l’ensemble des délégations pendant le séjour.

  • Début des travaux : mardi 23 septembre

Mardi, les élèves allemands, italiens, suédois et français ont effectué une randonnée dans le parc national de Brechtesgaden et ont été sensibilisés à l’histoire et l’avenir du tourisme dans les Alpes et des cultures traditionnelles dans les pâturages alpins.
Le soir-même, ils ont présenté leurs travaux respectifs sur la notion de « Heimat ». Les productions étaient très différentes d’un pays à l’autre. Le film italien jouait avec humour sur ce qui nous fait nous sentir chez nous tandis que le diaporama allemand soulignait la complexité de cette notion. Le Prezi proposé par les élèves français montrait, quant à lui, combien les différents sens sont sollicités dans le sentiment d’être « chez soi ».
La fin de la soirée a été marquée par la conférence / débat animée par Dieter Wieland, auteur de films documentaires et d’ouvrages sur la mutation du paysage allemand.

  • Mercredi 24 septembre

Les élèves ont préparé l’exposition photos intitulée « Past and Future of our Heimat in Europe » à partir des photos qu’ils avaient prises dans leurs pays respectifs.
Ensuite les élèves bavarois et leur professeur ont animé un cours de langue pour apprendre des mots et expressions du quotiden en allemand et en bavarois. L’après-midi et la soirée ont été consacrées à la visite guidée de la ville de Salzbourg en Autriche. Il s’agissait de percevoir les évolutions marquantes du paysage en s’intéressant à son centre historique, au parc universitaire de Nonntal et aux pierres d’achoppement disséminées dans la ville.

  • Jeudi 25 septembre

Ce jour-là a été marqué par l’ouverture de l’exposition photographique. Les délégations ont également participé à un atelier mêlant photographies et écriture collective à partir du travail du photographe Herbert Pöhnl.
L’après-midi, les élèves sont allés dans une tourbière, le Schönramer Filz, et ont découvert l’exploitation de ce milieu par le passé et l’importance de sa sauvegarde pour les générations à venir.

  • Vendredi 26 septembre

Retour studieux jusqu’à Poitiers du groupe après des adieux chaleureux sur le quai de la petite gare de Laufen. En effet, les élèves ont utilisé le temps du trajet pour rattraper leur travail scolaire et travailler en groupes grâce à leurs tablettes.

Cette mobilité a permis aux élèves de travailler avec les autres en utilisant une langue étrangère, de trouver des stratégies de communication efficaces pour mener à terme les productions collectives. Cela a d’ailleurs été très gratifiant pour eux de contempler l’exposition photographique "Past ant future of our Heimat in Europe", fruit de leur travail collectif et de leur bonne entente. L’étude du paysage et de son évolution a également mis en lumière des différences importantes entre les délégations sur notre manière d’appréhender le patrimoine et son inscription dans la modernité.

« Édité avec le soutien financier de la commission européenne. Le contenu de cette publication et l’usage qui pourrait en être fait n’engage pas la responsabilité de la commission européenne. »