L’accompagnement des élèves allophones en classe de première au LP2I


Le LP2I accompagne la réussite des élèves d’origine étrangère tout au long du cursus lycée. Voici les actions entreprises sur le niveau première.

Chaque année, une vingtaine d’élèves allophones, ayant bénéficié ou non auparavant d’un soutien en [article700] (français langue de scolarisation ou français langue seconde), sont scolarisés en classe de première S, ES et L.

La première : l’année de l’immersion complète

Contrairement à l’UPE2A (unité pédagogique pour élèves allophones arrivants) en seconde, les élèves allophones ne suivent plus en première de cours spécifiques dans des disciplines non linguistiques comme les SVT, la physique-chimie et l’histoire-géographie. Ils sont désormais complètement intégrés dans les classes et participent aux mêmes cours que leurs camarades francophones.

L’accompagnement se poursuit cependant sous une forme différente dans les classes mélangeant élèves francophones et allophones. Ainsi certains professeurs proposent une notation et des évaluations différenciées en début d’année, des aides lexicales, des fiches de synthèse, des documents supplémentaires et bien-sûr davantage de conseils pour consolider les acquisitions de ces élèves.

A ces actions s’ajoute le module de FLS première de 5 heures par semaine.

Module FLS et préparation à l’EAF

Le module de FLS en première s’ajoute à l’emploi du temps des élèves d’origine étrangère ; il ne remplace pas le cours de français suivi avec les élèves francophones.

Ce cours s’organise autour de trois objectifs :
- disciplinaire : rattraper en partie le programme de français du niveau seconde et accompagner la préparation de l’EAF (l’épreuve anticipée de français du baccalauréat) ;
- pluridisciplinaire / méthodologique : soutenir les progrès des élèves dans les différentes matières en répondant à leurs questions ponctuelles et en les faisant réfléchir sur leurs méthodes de travail ;
- linguistique : améliorer la maîtrise de la langue française, approfondir la connaissance de la civilisation française et préparer l’examen du DELF en milieu scolaire.

Seuls les élèves d’origine étrangère désireux de passer leur baccalauréat en France suivent ce cours. Les autres élèves allophones qui sont au LP2I pour une année scolaire ou moins (échanges et partenariats internationaux) suivent un autre module linguistique adapté à leurs besoins, à raison de 3 heures par semaine.