Projet Comenius 2013-2015 : la deuxième mobilité en Suède

mardi 8 juillet 2014
par  Karine Chollet

Nous sommes la seconde C du lycée pilote innovant international et nous avons participé durant l’année 2013-2014 au projet Comenius « Generations in Europe between the past and the future » réunissant les pays suivants : l’Italie, la Suède, l’Allemagne et la France. Notre classe à été choisie pour participer aux quatre mobilités qui se dérouleront durant les années 2013-2015. L’une de ces mobilités s’est déroulée en Suède à Falkenberg du 31 mars au 4 avril 2014. Huit élèves de notre classe ont eu la chance de partir à la découverte de ce pays et de travailler sur le projet avec des camarades d’autres nationalités.

Une fois en Suède, chacun d’entre nous a été accueilli par son correspondant suédois.

Après une première nuit du repos, nous nous sommes mis au travail. Nous devions présenter notre vidéo réalisée sur le thème des différences entre les générations et travailler en groupe avec les élèves étrangers sur des nouvelles littéraires provenant des différents pays participant au projet Comenius.

JPEG - 719.2 ko
Falkenberg Burg

Nous avions aussi à présenter nos enquêtes, ce qui a été pour notre groupe un beau désastre... Non pas dû au manque de travail personnel mais nous nous étions tout simplement trompés sur l’enquête à réaliser. Une sacrée honte !

Malgré cette situation gênante, cela ne nous a pas empêchés de rencontrer des personnes formidables, d’améliorer notre anglais, car oui, il était un peu difficile d’apprendre le suédois en quelques jours, et de visiter ce très beau pays.

Les habitants locaux nous ont aussi fait découvrir une autre ville nommée Göteborg, deuxième plus grande ville de la Suède, riche de son passé historique dans laquelle nous avons visité un grand musée d’art et de photographie.

Ce voyage nous a principalement permis de développer notre anglais, de rencontrer et d’échanger avec des personnes étrangères et de nouer des liens amicaux. Nous sommes partis pleins de souvenirs de ce voyage mais nous avons aussi appris de nos erreurs concernant l’organisation de notre projet. Nous sommes tous heureux d’avoir pu participer à ce projet et fiers d’avoir représenté la mobilité française.

Article rédigé par Célia, de la classe de 2C.

« Édité avec le soutien financier de la commission européenne. Le contenu de cette publication et l’usage qui pourrait en être fait n’engage pas la responsabilité de la commission européenne ».