UN ECHANGE, PRECURSEUR D’UN PROJET COMENIUS

vendredi 15 novembre 2013
par  Barbara Ponizy

Du 16 au 22 Septembre 2013 un groupe d’une quinzaine d’élèves espagnols du lycée I.E.S. Alpajés d’Aranjuez se sont rendus au lycée français du LP2I, dans le cadre d’un échange autour des Sciences de l’Ingénieur. Un projet précurseur d’un autre ?

Témoignage de Nicolas (élève en classe de 1S SI).

C’est dans une première idée de partage que la classe française de Sciences de Mme Barbara Ponizy et Mme Valérie Deforge - professeurs de la classe européenne de Sciences de l’ingénieur et anglais, respectivement - ainsi que la classe espagnole de Technologie de M. Mosquera Taboada ont décidé de mettre en place un échange pour leurs élèves. Partager ? Ces deux classes ont, en effet, un centre d’intérêt commun : la carte de programmation européenne Arduino. C’est la classe espagnole, qui fut la première à accueillir, présenter sa région - culturellement, ses richesses en matière d’ingénierie, la capitale, le fonctionnement de leur lycée... Mais, elle a eu avant tout l’occasion de partager son utilisation de la carte de programmation.
C’est maintenant au tour de la classe française d’accueillir...

Un séjour riche en partage !

’’C’est impressionnant, tout est plus grand et important ici...!’’ témoigne Olivia, une des élèves espagnoles lors de son arrivée en France. Si le groupe français avait pour objectif de faire partager une semaine de leur quotidien à leurs correspondants espagnols, l’idée était également de leur offrir une visite privilégiée dans la région et même en France. En effet, le programme de ces quelques jours était agréablement complet.
Le jour de leur arrivée (lundi), –après les longues heures de train de nuit Madrid-Poitiers, les élèves furent accueillis par Mme Azihari, le proviseur du lycée LP2I, autour d’un goûter. Les Espagnols ont ensuite eu l’occasion de visiter le centre de Poitiers.
Le lendemain (mardi) ce fut à La Rochelle, que le groupe Franco-espagnol se rendit ; opportunité pour les espagnols de voir l’océan ainsi que l’aquarium de la ville.…
Enfin, le travail sur le projet reprit sa place véritablement le mercredi : après avoir suivi quelques cours en compagnie de leur correspondants, les hispaniques ont présenté leurs travaux autour de ladite carte de programmation associée à leurs maquettes. Ce fut également l’occasion de se retrouver autour d’un jeu bien français : la belotte !
Finalement, après un déplacement à Paris, le jeudi, et une visite au parc d’attraction du Futuroscope, le vendredi, les visiteurs ont passé le week-end dans leurs familles respectives. Nous nous sommes organisés entre nous (espagnols et français) pour nous retrouver autour d’activités chaleureuses.

Hasta la próxima !

C’est avec la volonté de se retrouver bientôt que le groupe se sépare le dimanche soir. En échangeant autour du projet commun de la prise en main de la carte Arduino, et en partageant leur culture et leurs quotidiens lors de ces deux semaines, les élèves en sont sortis enrichis, bien-sûr, mais aussi avec le regret de ces bons moments passés ensemble !
...