Projet "CULTURE CLASSIQUE" : rencontre avec un violoniste de l’Orchestre des Champs-Elysées.

lundi 14 janvier 2013
par  Karine Chollet

A travers le projet "CULTURE CLASSIQUE", la classe de seconde C est partie à la découverte du classicisme grâce à un parcours d’activités mêlant littérature, musique et langues. Ce projet entre dans le programme « Culture Éducation » proposé par La Scène Nationale de Poitiers. C’est dans ce cadre que les élèves de 2C ont interviewé en langue étrangère (anglais et espagnol) plusieurs musiciens de l’Orchestre des Champs-Elysées pour mieux comprendre leur conception de la musique classique et ce qui les a amenés à se consacrer à cette musique.

À l’occasion de la sortie culturelle de la classe de seconde C du LP2I, qui a eu lieu les 3 et 4 décembre 2012 au Théâtre Auditorium de Poitiers, nous avons pu rencontrer Adrian Chamorro , l’un des violonistes de l’Orchestre des Champs-Élysées (OCE). Adrian Chamorro est d’origine colombienne, il nous a donc accordé une interview dans sa langue maternelle, l’espagnol.

Adrian Chamorro est né dans une famille de violonistes. À 3 ans, il reçoit son premier violon de la part de son grand-père. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui apprend à en jouer. À vingt ans, Adrian se surprend à penser : "je ne pourrai pas mourir sans savoir jouer du violon."

Il part en Russie poursuivre ses études et intègre finalement le conservatoire de Moscou en 1973. Il y passe 9 années pendant lesquelles il s’exerce au violon chaque jour sans exception. Il nous a aussi expliqué l’engouement et la motivation du début qui se volatilisent peu à peu ; mais il a su se convaincre que "l’esprit était plus fort que le corps."

Adrian Chamorro rejoint la France en 1982. À Paris, il reçoit une proposition pour participer à un trio. C’est suite à cette demande qu’il intègre l’Orchestre des Champs-Élysées. Cela fait maintenant trente ans qu’il vit en France.

Cet artiste est passionné par son métier : "il n’y a pas de limite de connaissance, j’ai l’impression de découvrir des choses importantes et je voyage beaucoup." Pour lui, la musique classique représente la base de ce que doit savoir un orchestre, un équilibre parfait entre une forme et son contenu. En raison de son métier, ce violoniste possède plusieurs violons. Celui utilisé lors pour La Messe en ut mineur de Mozart (concert auquel la classe 2C a assisté le 4 décembre 2012) a été fabriqué par un artisan italien. Son compositeur préféré est Jean Sébastien Bach, qui, selon lui, est le plus grand de la musique occidentale.

Adrian Chamorro n’en est pas moins amateur de rock’n roll, des Rolling Stones et des Beatles. Il considère d’ailleurs ce dernier groupe comme une véritable révolution musicale qui a marqué le 20ème siècle.

Article écrit par des élèves de 2C.