Projet Berlin

jeudi 21 avril 2011
par  Antoine Coutelle, Carmen Diaz , Hélène Paumier

Les élèves germanistes de première ES et quelques élèves de première L ont participé dans la semaine du 2 au 9 avril à un voyage à Berlin. Il s’agit d’un projet « Tiers Lieu » en partie financé par l’Office Franco-Allemand de la Jeunesse et encadré par Mme Diaz, professeur d’allemand et M. Coutelle, professeur d’Histoire-Géographie. L’objectif était de rencontrer des élèves d’un lycée allemand en l’occurrence celui d’Eppingen, partenaire du LP2I depuis plusieurs années, pour travailler sur l’histoire de la ville de Berlin envisagée comme un lieu de mémoire.

Sur place, les élèves ont donc partagé leur temps entre des visites et des temps de travail en commun avec les lycéens allemands à l’auberge de jeunesse. Le résultat de cette semaine a été une demie-journée consacrée à des présentations bilingues des différents sujets étudiés, tous reliés au thème général des traces laissées par l’histoire dans l’espace de la ville.
Un groupe a ainsi décrit les différents changements du bâtiment du Reichstag, un autre, les vestiges du mur ; un autre a identifié les influences françaises dans la ville de Berlin (communauté protestante réfugiée après l’Edit de Fontainebleau, modèle Versaillais) ; un autre a analysé les monuments consacrés à la mémoire des victimes du nazisme, un autre encore a travaillé sur la tendance actuelle à conserver dans les bâtiments historiques toutes les marques de l’histoire (impacts de balles dans les murs du Neues Museum, graffiti des soldats russes libérant la ville en 1945) ; un dernier a interrogé la mémoire la plus récente de la ville en questionnant les passants à propos des monuments de l’ex-RDA en cours de destruction).



Ce fut donc, pour les élèves, une semaine de découverte d’une ville, de son passé et de sa culture. L’échange s’est terminé par une soirée au Berliner ensemble, le théâtre fondé par Bertolt Brecht, pour assister à la dernière répétition d’une mise en scène de Lulu de Wedekind par Bob Wilson. A côté de cela, les élèves ont découvert également, dans le désordre, le métro berlinois, l’étendue de la ville qui transforme la moindre ballade en marche sportive, la Currywurst, l’architecture contemporaine sous toutes ses facettes et leurs professeurs participant involontairement au semi-marathon de Berlin !


Navigation

Articles de la rubrique

  • Projet Berlin